Note de frais – 13 moyens de gager plus

Juil 2023 | 0 commentaires

La liste de mes frais déductibles

La note de frais, une compétence à bien maitriser ! En tant que freelance, jongler avec les dépenses déductibles peut ressembler à un jeu d’évasion. Mais pas de panique, on va t’expliquer comment maîtriser cet art subtil pour économiser de l’argent tout en respectant les règles.

Cas d’usage pour te montrer la puissance des notes de frais

Tu viens de t’offrir le dernier iPhone à 1 200 € TTC, car il est trop stylé et surtout parce que tu passes un temps de dingue dessus. Alors autant se faire plaisir avec un objet qui t’accompagne partout.

Et si on le faisait passer en note de frais puisque c’est un élément indispensable de notre activité économique et donc que le fisc nous le permet.

Bilan :

  1. Tu récupères 200 € de TVA : +200 €
  2. Tu te rémunères habituellement en dividendes ?
    • Tu évites de justesse l’impôt sur les sociétés sur les 1000€ HT de bénéfice que tu ne feras donc pas : + 250 €.
    • Tu évites la FlatTax de 30 % sur les 750 € restants, que tu te serais distribué en dividendes : + 225 €.
  3. Tu te rémunères habituellement en salaire ?
    • Tu évites de payer les charges salariales et patronales : + 450 €
    • Tu évites de payer l’impôt sur le revenu : + 100€

Et donc pour toi, cher entrepreneur, cet iPhone ne te coûtera que 450 €, soit 38 % de son prix initial !! Bon, ça, c’est si tu te rémunères en salaire (SASU), il reviendra à 525 €, soit 43 % de son prix initial pour l’option dividendes).

En somme, bien gérer tes dépenses est la clé pour économiser de l’argent de manière légale. N’hésites pas à faire appel à un expert-comptable pour te guider dans cette aventure fiscale. En agissant avec malice et en restant transparent, tu pourras profiter des avantages fiscaux tout en suivant les règles. Alors, à toi de jouer pour économiser avec style ! 🚀 »

Mon choix à mettre sereinement en note de frais

Voici ce que j’impute en notes de frais, sur les conseils de mon expert-comptable, et après avoir passé en revu tous les conseils sur les moyens légaux.

  1. Les frais de publicité : pour te faire connaître et promouvoir tes services auprès de ta clientèle.
    • Cartes de visites, SEO, Annonces Google, Site web, Frais de marketing…,
  2. Les consommables : tout le matériel de bureau tel que les stylos, papiers, crayons, agrafeuses, etc.
  3. Les équipements électroniques : téléphone, tablette, ordinateur, écrans, casque à réduction de bruit active, qui sont essentiels pour votre activité.
  4. Les repas au restaurant : si tu es seul hors du local ou votre société est domiciliée (en clientèle, en déplacement pro, en soirée avec un client ou un prospect) ou si tu invites une personne dans le cadre d’une relation professionnelle.
  5. Les frais kilométriques : si tu utilises ta voiture pour tes déplacements professionnels (n’oublies pas de la déclarer à ton assurance auto –> un vrai plus en cas d’accident de la route sur ton trajet pro).
  6. Les frais de télétravail : café, thé, chocolat, mobilier, enceintes, etc. le tout pour me mettre dans une atmosphère propice à performer et ainsi accroitre ma qualité perçue et par effet rebond la qualité de mes missions.
  7. Les petits cadeaux faits à vos clients : une attention qui montre votre reconnaissance et votre attachement. Il ne faut pas hésiter à en faire. Donner sans concession, c’est ça la clé !
  8. Les formations : pour maintenir vos connaissances à jour et améliorer vos compétences professionnelles. Un must have dans le domaine du freelancing. C’est aussi ce qui nous rend vraiment attractifs. D’autant que l’état nous offre un crédit d’impôts jusqu’à 40 heures x 11,52€ (SMIC horaire brut) soit 922€. DOUGS en parle en vidéo ici et plus en détail ici (équivaut à une facturation client de 922€ + les 25% d’IS soit 1230€ HT). J’en parle aussi ici.
  9. Les adhésions à des clubs en lien avec votre activité. Il est important d’être en connexion avec
    • des mentors
    • des cercles de professionnels pour entretenir son réseau, se rassurer, prospecter, se rappeler que nous appartenons à la grande famille des freelances, partager nos trucs et astuces (même s’ils sont déjà tous sur ce site 😇)
    • des groupes d’investissement, des activités qui boostent la confiance en soi
  10. Les frais d’assurance RC Pro, de comptabilité, de banque, de couverture santé et prévoyance.
  11. Les dépenses de séminaires organisés par votre société ou auxquels tu participes en son nom.
    • Ces séminaires ne sont pas forcément onéreux, mais sont à la base de connexion forte avec tes clients, prospects, mentors ou collègues. Et sont l’occasion de planter des petites graines qui germeront à ne pas en douter des années plus tard
  12. Les salaires : que ce soit pour toi, en tant que dirigeant ou pour un employé potentiel que tu aurais envisagé d’embaucher. #Obvious
  13. Les frais de location de votre bureau : tu peux facturer une partie de ton appartement à ta société. Mais n’oublie pas de faire un bail de location et de déclarer ces revenus personnels lords de ta déclaration d’impôts personnelle (ce qui t’est donné d’une main… t’est repris de l’autre). Tu peux les déclarer en régime micro-foncier avec abattement forfaitaire de 30% (car revenus < 15 000€).
    Prenons par simplicité l’exemple d’une location à 1200€ TTC / an (même calcul que pour l’iPhone)
    • Puisque je me verse des salaires, le paiement de ce loyer provoquera un manque à gagner après IS & IR de : – 450€.
    • Mais je recevrai 1200€ qui seront imposés à 18% après 30% d’abattement soit 1200*70%*18% : – 150€
      Le gain net est donc de 1200 – 450 – 150 : 600€ et donc de 50%

Les limites à connaitre – à ne pas mettre en note de frais

En optimisant vos déductions fiscales, tu peux améliorer ta rentabilité et maximiser les avantages de votre statut de freelance. Cependant, il est essentiel de bien respecter les règles fiscales en vigueur et de tenir une comptabilité rigoureuse pour éviter tout risque d’erreur ou de redressement fiscal. N’hésitez pas à te faire accompagner par un expert-comptable qui pourra te guider dans cette démarche et t’aider à tirer pleinement parti des charges déductibles offertes par ton activité de freelance

  • Sauf cas très particuliers, ni les habits, ni le pressing ne rentrent dans ce cadre (ni du coiffeur ou de l’esthéticienne d’ailleurs)
  • Les vitamines et autres compléments alimentaires ne sont pas admis non plus
  • Les dépenses dites somptuaires (une nuit d’hôtel à 5000€/nuit, une location de voiture de grand luxe, une villa à St Barth, un yacht…, bref, tu auras compris… et si c’est pour passer 1h avec un milliardaire, fonce, mais ne le déclarez pas en frais de société

Ces dépenses de frais déductibles sont les premières à être regardées lors d’un contrôle fiscal. Alors ne trichez pas. Et entoure toi d’un fiscaliste si tu n’es pas sûr d’être dans la légalité

Et toi ? quelles sont les notes de frais que tu passes ?

Parainage

Je n’ai pas décidé de m’entourer d’un avocat fiscaliste sur le sujet, je ne m’appuie plutôt que sur les différents forums de fiscaliste que je fréquente et surtout sur mon expert-comptable DOUGS qui a proposé une petite vidéo gratuite sur le sujet ainsi qu’un guide gratuit au format e-book pour comprendre les charges déductibles en entreprise

Ton avantage : quelques lectures et une vidéo gratuite
Mon avantage : le bonheur de partager du contenu pertinent

5 1 vote
Évaluation article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les meilleurs lieux de travail nomade à Paris

Dans un monde de plus en plus connecté, le télétravail devient une norme pour beaucoup de professionnels. Paris, avec son charme indéniable et son dynamisme économique, offre une multitude d'espaces propices au travail nomade. Cet article vise à présenter les...

comment se débancariser – guide en 7 étapes

Pourquoi et comment se débancariser ? Plongeons dans une réflexion qui nous concerne tous en tant qu'entrepreneurs avides d'innovation et de progrès. La question qui m'anime depuis toujours : comment se débancariser ? Une interrogation qui transcende les frontières du...

se lancer en freelance sans experience – 9 Conseils Pratiques

se lancer en freelance sans expérience Plonge dans le fascinant univers du freelance, où les opportunités semblent sans limites, même pour toi, qui n'as jamais arpenté le monde professionnel. Tu serais étonné de voir combien de freelances ont tracé leur chemin vers...

Calcul salaire freelance en 3 actions

Combien facturer chaque mois En tant que freelance, la gestion de tes finances est un pilier essentiel pour garantir la stabilité de ton activité tout en valorisant ton expertise. Dans cette optique, ce guide complet est conçu pour t'aider à déterminer ton salaire en...

Comment s’organiser et se concentrer – 15 conseils pratiques

comment s'organiser pour Augmenter sa concentration Améliorer la Concentration : Méthodes Pratiques pour savoir comment s'organiser La concentration, clé de l'efficacité et de la productivité, peut être développée grâce à des méthodes simples et éprouvées. Voici...